Histoire

Sion 2008 – F. Degoumois

Un peu d’histoire

Il était une fois … une idée simple et géniale !

    C’est un Australien, David Engwitch, qui a l’idée en 1991 du système du «walking bus» («bus à pied») pour contribuer à la sécurité des enfants dans la circulation

Son système suppose que ce walking bus marche le long d’un itinéraire déterminé et ramasse les enfants à des arrêts définis. Son système doit s’adapter aux diverses situations et plutôt que d’institutionnaliser le «bus pédestre», il est favorable à lui laisser une certaine autonomie et un degré informel qui s’adaptera mieux aux besoins rencontrés. David Engwitch a tout de suite souligné que le walking bus devait constituer une étape intermédiaire vers un but plus large et important : assurer l’autonomie et la sécurité des enfants sur le chemin de l’école et dans la circulation en général. Plus d’informations sur www.lesstraffic.com .

Du « Walking Bus » au « Pédibus »

    C’est à Lausanne, dans le quartier des Fleurettes, que le walking bus fait son entrée en Suisse sous le nom de « Pédibus »

En 1998, une dizaine de parents de ce quartier, en collaboration avec la Ville de Lausanne et plus particulièrement sa déléguée à l’enfance, ont créé le Pédibus sur le modèle du walking bus. Ils ont défini un horaire et des itinéraires, fixé des arrêts et créé un logo et ont bénéficié de la collaboration amicale de Burki pour l’illustration des panneaux et de Marie Henchoz (Sautecroche) qui a réalisé à cette occasion un disque de chansons sur le Pédibus. Aujourd »hui, cette ligne a fait des petits. Le Collège de Montriond où tout a démarré compte maintenant cinq lignes, alors qu’une quinzaine de Pédibus circulent à travers la ville de Lausanne.

Et maintenant ?

    L’idée a essaimé à travers la Romandie, où l’on compte actuellement près de 250 lignes de Pédibus

Dans chaque canton romand, des Pédibus voient le jour à chaque rentrée scolaire. L’ATE-Association transports et environnement a créé en 2003 une Coordination Romande du Pédibus qui aide les Pédibus et soutient la création de nouvelles lignes. Elle leur fournit du matériel (voir ci-joint), des conseils et des idées. La Coordination du Pédibus-Genève a été créée au sein du GAPP (Groupement genevois des associations de parents d’élèves du primaire) devenu depuis FAPEO (fédération des associations de parents de l’enseignement obligatoire), avec la collaboration de l’ATE et travaille en synergie avec la Coordination romande.
Pour plus d’informations sur la Coordination romande du Pédibus, voir leur site www.pedibus.ch.

Haut de page